L'histogramme est apparu avec la photo numérique : c'est un graphique calculé à partir des pixels d'une image. Il est affiché, non seulement par les logiciels de retouche photo, mais également par la plupart des appareils photo, an tout cas les appareils photo de type réflex.

L'histogramme

Le tutoriel complet sur l'histogramme vous expliquera comment lire et comprendre l'hsitogramme, comment l'utiliser à la prise de vue ou pendant le post-traitement de vos photos.

Le bon usage de cet outil permet de s'affranchir des nombreux défauts des écrans, que ce soit l'écran LCD au dos de l'appareil, ou le moniteur de votre ordinateur. Nous avons tous constaté des différences de rendu parfois importants entre la même image affichée sur plusieurs écrans. Comment savoir alors si la photo est correctement exposée, sur ou sous-exposée ? L'histogramme est impartial sur ce sujet : il montre clairement comment se répartissent les pixels entre les tons sombres et les tons clairs. Son examen permet de savoir si des zones de la photo sont surexposées ou au contraire sous-exposées.

A travers de nombreux exemples tirés des photos personnelles de l'auteur, le tutoriel vous explique comment interprêter les histogrammes types, et les corrections à apporter éventuellement à l'image.

Les logiciels de retouche associent en général à l'histogramme l'outil courbe et le réglage du pont blanc et du point noir. Il est essentiel de connaître aussi l'utilisation de ces réglages pour optimer le contraste des photos. Une des premières applications est la réduction du voile atmosphérique, ce défaut récuurent qui rend fades les photos de paysages.

Si vous avez trouvés utiles ces tutoriels, n'hésitez pas à les partager sur votre profil Facebook ou autres.