Capture-One-1Capture One est un logiciel de dérawtisation, c'est à dire que sa principale fonction est de convertir les photos en format RAW produites par votre appareil, en fichier image au format JPG ou TIF. Il propose également, comme la plupart de ses confrères, des fonctionnalités de classement et de recherche des photos (catalogue).

Ces tutoriels sur Capture One explorent les différentes possibilités du logiciel. Ce dernier étant encore peu utilisé en France, les tutos en langue française sont rares. Cela m'a d'ailleurs posé de gros problèmes quand j'ai commencé à travailler avec Capture One. 

Pour ceux qui souhaitent évaluer cet outil, sachez qu'il existe une version d'essai gratuite et cependant complète. Son utilisation est limitée à 30 jours. Passé ce délai vous devrez soit désinstaller le logiciel, soit faire l'acquisition d'une licence. Vous aurez encore le choix entre la version professionnelle ou la version light. Cette dernière est bien sûr un peu moins chère mais ne permet pas les retouches locales, ce qui est quand même un peu gênant.

Quelques uns de tutoriels existants pour le moment :

  • Les premiers pas avec Capture One.
  • Supprimer un élément du décor : toutes ces choses laides que l'on a pas vues au moment de la prise de vue (poubelle débordant de détritus, enseigne de magasin, ou même parfois un passant qui est arrivé juste au mauvais moment.
  • Changer les couleurs. Ceci dépasse largement le travail habituel de dérawtisation mais puisque capture One le permet...
  • Corriger la  balance des blancs. Ou comment récupérer ces photos oranges de l'anniversaire de votre petit dernier.
  • Corriger l'exposition. Il y a bien sûr le cas facile des photos sur ou sous-exposées mais aussi les cas plus délicats comme par exemple ces photos qui comportent à la fois des zones surexposées et des zones sous-exposées.
  • Réaliser un dodge and burn avec Capture One. Le dodge and burn est une technique très efficace d'embellissement des photos. Comme pour le changement de couleurs, on pourrait dire que cette opération déborde du cadre de la dérawtisation mais, puisque Capture One autorise ce traitement (et de façon simple), cela vous évitera bien de passer par Photoshop.
  • Incruster un filigrane. Pour ceux qui publient leurs images sur le web, l'incrustation d'une signature ou d'un logo est indispensable.

Et enfin, une FAQ sur Capture One pour toutes les petites questions qui resteraient en suspens.